La tradition du carnaval est ancrée profondément dans toute l’Italie : en février, une multitude de villes organisent des semaines entières de festivités autour de mardi gras (le mardi 12 février cette année), qui précède le mercredi des cendres (46 jours avant Pâques).

Carnaval italien

Le mot même de carnaval provient de l’italien carnevale (ou carnevalo), à partir  du latin carne (chair) et levare (ôter) : c’est l‘entrée en carême et la dernière occasion de manger des aliments gras (du jeudi gras au mardi gras selon la tradition catholique). Si celui de Venise est le plus connu, les carnavals de Viareggio (Ligurie), Ivrea (Piémont), Acireale et Sciacca (Sicile), Busseto (Emilie Romagne), Milan (Lombardie) sont parmi les plus connus au monde. Celui de Putignano (Pouilles) est célèbre pour être le plus long. Impossible de tous les citer : Wikipedia en donne une longue liste (en italien).

Beaucoup des spécialités gourmandes sont liées à cette tradition italienne : selon les régions il existe quantités de douceurs sucrées type beignets comme les Bugie, Krapfen, Frappe, Cenci, Intrigoni, Fritelle, Crostoli, Ciambelle, Chiacchiere, Galani, etc. Le chocolat est également de la fête (Sanguinaccio en Basilicate). Enfin les oranges sont aussi au centre du carnaval d’Ivrea.