Rien n'arrête le Président du Conseil italien ! Après l'avoir salué en 2008 et déclaré qu'il était un « jeune talent auquel nous devons toute notre gratitude », Silvio Berlusconi a directement attaqué Roberto Saviano lors d'une conférence de presse la semaine dernière.

savianosaviano_2saviano_3


Il a accusé Roberto Saviano, menacé de mort par la Mafia napolitaine et sous escorte policière depuis 2007, de ternir l'image de l'Italie et de trop promouvoir la Mafia dans son livre Gomorra. Le plus étrange étant que ce livre est publié par la maison d'édition qui appartient à Berlusconi, Mondadori ! C'est Marina Berlusconi -la "fille de"- qui préside Mondadori. Elle a défendu son père en déclarant que ses propos "relevait du droit à la critique"...

Roberto Saviano a quant à lui publié plusieurs lettres ouvertes dans les journaux italiens en réponse à cette violente attaque. Il ne renonce pas à écrire sur le crime organisé, dont il évalue à plus de 70 milliards d'euros  l'injection financière dans l'économie européenne. Il vient de déclarer à Genève, devant plus de 500 journalistes du monde entier, qu'il restait calme et serein : «On m’a tellement annoncé que j’allais mourir que je n’ai pas peur».