Dans les années 50 et 60, l'Italie (mais l'Europe était contaminée aussi...) était divisée en deux : Vespa ou Lambretta ?

patch_Lambretta

Malheureusement pour Lambretta, l'émulation s'est terminée par un arrêt de la fabrication en 1971, au grand dam des puristes du moteur central et des lignes uniques de ce fameux scooter.

Depuis 2007, les afficionados de Lambretta reprennent espoir : Deux italiens, Nicola Gurrado et Giovanni Cottone ont crée Motom Italia (renaissance également d'une marque historique italienne) à Milan.

new_Lambretta_2

Avec l'aide d'une société hollandaise liée à la famille Innocenti, ils ont relancé la fameuse marque Lambretta. Le Pato, nouveau scooter proposé en 125 et 150 cc est donc né. Son nom est tiré d'un canard brésilien ! Pato est assemblé en Italie (incroyable !), à Urgnano (province de Bergamo) et à Aprilia (province du Lazio). Les composants proviennent de Chine, il est vrai, mais l'objectif est de devenir rapidement 100% italien. Le succès semble être au rendez-vous puisque le Pato s'est vendu à plus de 10 000 exemplaires en 2008, notamment grâce à un réseau incluant la grande distribution.

Une nouvelle version 50 cc vient donc d'être lancée pour les plus jeunes, avec un moteur 4 temps refroidi par air. Ses formes, tout comme celles de ses glorieux ainés, sont agréables et rondes, avec le fameux arrière "en goutte". Le logo original de Lambretta est repris, les couleurs se distinguent : Blanc, noir, gris, argent, bleu ou des couleurs spéciales comme jaune, zebré (voir ci-dessous), rose, rouge et blanc ou noir opaque. Le prix indicatif est de 1929 euros.

Les puristes "lambretistes " font plutôt la fine bouche, mais sont aussi très heureux du retour de la marque italienne mythique. Surtout si les progrès sont au rendez-vous et si la guerre avec la Vespa (qui est passée également  au moteur central et élements en plastique...) peut se rallumer !

new_Lambrettanew_Lambretta_3new_Lambretta_4new_Lambretta_5