Au coeur de l'été italien, le jeudi 7 août, une très mauvaise nouvelle a consterné les amateurs de design automobile ou de Ferrari : Andrea Pininfarina, s'est tué en scooter (!) dans la banlieue de Turin en se rendant à son bureau de bon matin. Une Fiat Punto rouge conduite par une personne agé lui a refusé la priorité...

Andrea_Pininfarina

Agé de 51 ans, Andrea était au commande de l'entreprise familiale Pininfarina depuis 2001. Il représente la 3ème génération, après son grand-père Battista (dit Pinin) Farina, le fondateur de l'entreprise en 1930, puis Sergio son père, par ailleurs sénateur à vie. Il avait aussi été vice-président de Confindustria, l'équivalent du Medef italien.

C'est un nouveau coup dur pour le design automobile italien alors que la maison Bertone traverse de grandes difficultés. Pininfarina avait en effet obtenu en avril dernier le soutien de trois industriels italiens et du Français Vincent Bolloré pour appuyer son plan de relance (le carrossier a subi en 2007 une lourde perte nette de 114,9 millions d'euros, contre 22 millions un an plus tôt). Avec le groupe Bolloré, Pininfarina a notamment mis au point une voiture 100% électrique, qui doit être disponible à partir de juin 2009.