C'est une mauvaise nouvelle passée inaperçue dans le brouhaha du 31 décembre.

Ce jour là, le 31 décembre 2007 s'est éteint à Milan, à 90 ans,  l'une des figures clé du design italien surnommé "le pape du design" : Ettore Sottsass.

sottsass2

Le célèbre designer est né en 1917 à Innsbruck (Autriche). Son père était architecte (Ettore Sottsass Sr). Lui même, après des études à l'école polytechnique de Turin puis s'être lancé auprès de son père, ouvre son studio d'architecture à Milan en 1947. Ettore Sotsass est aussi le concepteur de la plus "design" des machines à écrire italienne : la portative Valentine d'Olivetti, en 1969. A partir de 1958, il travaille donc avec Olivetti et conçoit le design des premiers ordinateurs (Elea 9003 par exemple) et des systèmes de mobilier de bureau (Synthesis 45).
Au début des années 60  Sottsass découvre la culture orientale : une révélation et un engouement durable. Suivant de près le mouvement Pop Art américain, il réalise également dans cette décennie une série de
céramiques.

Il marquera de son empreinte les décennies 70 et 80, participant à plusieurs mouvement mais sans jamais trop s'attacher. Lors de l'exposition " Italy, the New Domestic Landscape ", en 1972 à New York, il est remarqué par une innovation qui permet de composer des entités indépendantes et mobiles dans la maison. Il invente ainsi le "design de situation ".
En 1981, il fonde le groupe Memphis, en réaction contre la mainmise de l'industrie : Première exposition à Milan en septembre de cette année là, un événement fondateur pour le design des années 80. En 1985, il abandonne le groupe et continue son activité, en créant Sotsass Associati. Il poursuit toujours les mêmes principes : donner la priorité à une logique sensorielle et tenir compte de la valeur expressive des formes plus qu'à leur fonction. Il conçoit par exemple des meubles-totem et milite pour la production artisanale. Il a également conçu depuis la fin des années 70 une dizaine d'objets pour la marque italienne d'arts de la table Alessi.

Il sera actif et créatif jusqu'à la fin de sa vie, travaillant à la conception du nouvel aéroport de Milan (Milano Malpensa).

Une rétrospective de ses travaux à lieu à Trieste (région Friuli-Venezia-Giulia) jusqu'au 2 mars prochain ("vorrei sapere perché" ("je voudrais savoir pourquoi"). Il avait déclaré lors de l'inauguration en décembre 2007 "je voudrais que les visiteurs en sortent en pleurant, c'est à dire avec une émotion". 

I
sotsass9sottsass10sotsass3

Sotssasssotsass8

sotsass6

sotsass4

sotsass7sotsass5